Comment fonctionne un piège à phéromones ?

Pour entretenir votre jardin et faire disparaître les nuisibles destructeurs et voraces qui cherchent à anéantir tous vos efforts, il existe des solutions 100% naturelles, ne faisant appel à aucun produit nocif pour l’environnement. Vous pouvez faire appel aux prédateurs naturels du nuisible – comme les coccinelles contre les pucerons – ou bien encore utiliser les substances que celui-ci produit lui-même pour le piéger grâce au piège à phéromones. Gros plan sur un système ingénieux, pour jardiner bio et naturel !

C’est quoi des phéromones ?

Elles sont comparables aux hormones, et permettent de faire comprendre certains comportements aux individus de la même espèce : ce sont en quelque sorte des messagers chimiques. Chez les animaux et les insectes, les phéromones sont produites majoritairement dans trois cas : quand l’individu veut marquer son territoire, quand il veut faire fuir un ennemi ou quand il désire attirer le sexe opposé pour se reproduire.

Comment fonctionne un piège à phéromones ?

Ce sont les phéromones appelant à la reproduction qui vont être utilisées dans le cadre des pièges. En laboratoire, ces phéromones propres à chaque espèce vont être copiées de manière synthétique pour reproduire à l’identique la substance naturelle de l’animal. Elles vont ensuite être conditionnées en capsules, utilisables dans n’importe quel endroit de votre jardin. Elles seront déposées à l’intérieur d’un appareil de capture, le tout faisant office de guet-apens. Les mâles, attirés par la substance, vont croire qu’ils sont recherchés par une femelle et vont pénétrer dans le piège où ils seront capturés puis éliminés. Pas de mâles = pas de reproduction = pas de ponte = pas de multiplication des nuisibles.

Les principaux types de pièges à phéromones

À chaque nuisible, son piège !


– Le piège à papillons est aussi appelé piège à entonnoir. Son but est de piéger les papillons mâles pour les empêcher de se reproduire et d’entraîner la naissance de larves voraces, responsables des dégâts dans votre jardin. Ce piège se présente sous la forme d’un entonnoir (au fond duquel se trouve un liquide) surplombé d’un couvercle sous lequel sera placée la capsule de phéromones. Le papillon mâle va voleter autour de la capsule jusqu’à épuisement et va tomber dans le fond de l’entonnoir où il finira noyé.


– Le piège tente ou piège delta, est également appelé piège universel, car il est efficace pour piéger toutes les espèces de nuisibles (même si un piège spécifique sera encore mieux adapté). Présenté sous forme de kit, il est facile à installer et présente un système de piégeage sous forme de plaque de glu : l’animal, par l’odeur alléchée, se retrouve collé à la plaque…


– Le piège à mouche avec tube. Le principe est simple : le piège se compose d’une boîte cylindrique avec un tube à l’intérieur. À l’extrémité basse, on place la capsule de phéromone : les mouches mâles, attirées, s’engagent dans le tube et ne parviennent plus à en ressortir.
Attention ! Suivant la surface à traiter et la taille du nuisible visé, pensez à vous orienter vers des pièges à phéromone de grande capacité sinon ils seront rapidement saturés !

Il ne vous reste plus qu’à définir précisément le ravageur à qui vous avez à faire pour choisir soigneusement le piège à phéromones qui sera le plus efficace contre lui. Fini les fruits et les légumes grignotés ou les feuillages lacérés !

A découvrir également...

Partagez !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on LinkedIn

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *