Comment se préparer à une séance de running ?

Vous souhaitez prendre ou reprendre le sport et la multiplication d’applications, de sites dédiés ou de comptes sur les réseaux sociaux vous poussent à démarrer ou redémarrer le running. Mais voilà, vous ne savez pas par où commencer, ou avez perdu l’endurance que vous aviez gagnée. Pour savoir comment bien (re)débuter le running, suivez le coach ! Conseil numéro 1 : planifiez la durée Fixez vous à l’avance un objectif raisonnable. La perspective de l’atteinte de votre objectif vous motivera à l’atteindre. Ne visez pas la lune non plus, en vous rappelant que Rome ne s’est pas faite en un jour. L’entraînement ne doit pas vous décourager. Et si vous voyez des gens dans la rue tenir plus longtemps que vous, dites vous qu’ils sont sûrement passés par là où vous en êtes pour arriver à ce résultat. Conseil numéro 2 : définissez votre parcours Repérez votre parcours de “santé”. C’est à dire un parcours qui vous servira de modèle et qui sera pour vous le trajet minimum que vous devez faire. Il vous permettra de vous faire avoir des repères quant à vos gains de capacités. La mise en place de repères comme celui-ci vous fera vous dépasser, car vous constaterez les efforts et les progrès effectués depuis le début. Conseil numéro 3 : ayez des vêtements adaptés Veillez à avoir des vêtements adaptés au climat. Ne vous habillez pas trop si vous sentez que le temps va se réchauffer ou que vous avez tendance à transpirer. Votre surplus vestimentaire pourrait se retrouver un peu encombrant à porter en courant. À l’inverse, s’il fait froid, n’hésitez pas à prendre gants, bonnet et si vous vous arrêtez, pour ne pas prendre froid. Conseil numéro 4 : portez des chaussures adaptées Une bonne paire de chaussures, adaptée à votre pratique, la fréquence de votre pratique et au terrain sur lequel vous courez est primordial. Des chaussures non adaptées seraient vite douloureuses et pourraient vous dégoûter du running. Prenez le temps d’aller en magasin, demander des conseils à des professionnels pour être sûr(e) de faire le bon choix. Conseil numéro 5 : adaptez votre allure et votre foulée Pas la peine d’aller trop vite dès le départ, vous pourriez vite vous fatiguer et la suite de votre parcours pourrait être très difficile. Votre allure est donc à adapter pour éviter de trop vous essouffler, et votre foulée doit être accordée avec elle. En effet, pas la peine d’en faire de grandes, il vous suffit de raser le sol pour éviter de dépenser trop d’énergie. N’oubliez pas pendant l’effort, de bien vous hydrater. Si vous souhaitez plus de conseils, notamment sur le choix de vos vêtements ou de vos chaussures, n’hésitez pas à consulter le site Terre de Running. Ce site est spécialisé dans la vente de vêtements, d’accessoires et de chaussures. Leur expérience et leur professionnalisme vous garantissent la réponse à toutes vos questions et ils vous aideront à trouver l‘équipement...

Lire plus

Trouver l’amour grâce à un agent matrimonial

Vous voulez mettre fin à votre célibat et enfin trouver l’amour ? N’hésitez pas à faire appel aux services d’une agence matrimoniale. Des professionnels seront toujours à votre écoute pour prendre en compte vos besoins et vos exigences afin de vous proposer des personnes qui pourront vous correspondre pour enfin vivre le grand amour. Des professionnels à votre service pour satisfaire votre demande En faisant appel à une agence matrimoniale, par exemple Relations-Conseil, agence matrimoniale sur Lyon, vous pourrez faire confiance à des professionnels qui seront toujours à votre service pour prendre en charge votre demande. Pour vous aider à trouver la personne qui correspond au mieux à vos critères de sélection, ils cibleront au mieux vos goûts et vos exigences en vous posant des questions claires et précises. Que cela soit sur le plan physique, ou au niveau du caractère et des passions, tout sera passé en revue pour vous proposer des profils susceptibles de vous séduire et de vous convenir. Ce contact humain, au plus proche des candidats à l’amour, permet de trouver des personnes compatibles et de s’affranchir des « faux profils ». Des rencontres organisées dans les meilleures conditions Ces agences matrimoniales se chargeront également de prévoir et d’organiser vos premières rencontres afin qu’elles se passent dans les meilleures conditions. Vous n’aurez absolument rien à gérer, car ces professionnels seront toujours à votre service et aptes à vous proposer des événements de qualité. Ils vous suivront tout au long de votre parcours et vous donneront de nombreux conseils en matière de séduction et d’approche pour ne pas passer à côté de la personne de vos rêves. C’est aussi un véritable soutien psychologique, qui saura vous accompagner dans les échecs. Alors pour trouver l’amour et sortir de la solitude, misez sur l’agence...

Lire plus

Agent de voyage : l’abc du métier

Agent de voyage, appelé aussi conseiller de voyage, est un professionnel chargé d’assister toute personne souhaitant réaliser des voyages d’affaires, des circuits en famille ou des aventures en amoureux. Il assiste les clients dans toute la préparation de leur escapade. Les rôles d’un agent de voyage Un agent de voyage commence par réaliser le devis du projet, négocie les prix auprès de différentes compagnies et réserve les billets pour le déplacement. Afin de compléter son service, il aide sa clientèle à trouver leur hébergement et les voitures de location. Pour pouvoir aider les globe-trotters dans la découverte d’un lieu, l’agent doit connaitre toutes les destinations proposées par son agence. Il leur informe des sites et monuments incontournables, des bonnes adresses de restaurant, de bars ou de parcs de loisir. Ce connaisseur met tout en œuvre pour que le séjour de ses clients soit une réussite. Les parcours à suivre Les passionnés du voyage peuvent exercer ce métier après avoir acquis un diplôme de niveau bac +2 en commerce et tourisme. Les plus conseillés sont les BTS en management des unités commerciales ou en tourisme. La licence pro commerce spécialisé en e-tourisme peut également convenir. Si la connaissance de l’anglais est obligatoire dans ce travail, la maitrise d’autres langues étrangères serait un atout. Enfin, un agent de voyage doit avoir une capacité d’écoute, une bonne organisation ainsi qu’une aisance relationnelle. Les rémunérations et les perspectives d’évolution En moyenne, un conseiller de voyages commence par toucher le SMIC, équivalent à 1 480 euros par mois. Sa rémunération augmente en fonction de ses expériences. Elle est aussi variable selon le diplôme du salarié et les exigences du tour opérateur. Des commissions de vente sont également proposées par certaines entreprises pour encourager ces professionnels à être plus productifs. Suite à quelques efforts, le conseiller peut devenir un responsable d’agence de...

Lire plus

Découvrez le métier de fleuriste

Un fleuriste est un professionnel doté d’une connaissance spécialisé en botanique et horticulture. Grâce à ses compétences, il peut à la fois jouer le rôle de vendeur et de conseiller pour sa clientèle. À travers cet article, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le métier de fleuriste. Un métier passionnant C’est une fonction adaptée aux hommes comme aux femmes. En plus d’être un métier passionnant, c’est également un moyen de montrer qu’on a un sens artistique. En effet, confectionner un bouquet ou une composition florale ne se fait pas au hasard. C’est un art qui nécessite un grand savoir-faire. Notamment, la connaissance du langage des fleurs, de sa valeur et bien sur un bon feeling sur l’harmonie des couleurs. Avoir des compétences en décoration et en gestion serait également un atout. Une profession exigeante Pour devenir fleuriste professionnel, il faut avant tout apprécier la nature et les plantes, mais également le travail de la terre. Connaître le nom des fleurs par cœur ne suffit pas, il est aussi important de savoir à quelle période elles poussent, comment les cultiver et pour quelle occasion les offrir. Le métier de fleuriste réclame une certaine force physique, car de temps à autre, il faudra déplacer des objets lourds. Il est évident qu’être fleuriste requiert également une grande connaissance des engrais et des techniques de jardinage. Formation et compétences pour devenir fleuriste Être fleuriste, ce n’est pas que vendre des fleurs et puis basta ! C’est un métier qui demande quelques années de formation. Notamment dans le domaine de la vente et conseil en produits de jardin. À l’issu de la formation, l’étudiant sera muni soit d’un Bac pro, d’un CAP fleuriste ou encore d’un Brevet professionnel en tant que technico-commercial en jardinerie. En France, il existe de nombreuses écoles spécialisées dans ce métier. Question salaire, un débutant gagne plus de 1000 € par mois, s’il est titulaire d’une CAP. À son compte, il peut avoir un revenu minimum de 2000 € à 4000 € par mois, si son commerce est bien...

Lire plus