Pourquoi opter pour le crowdsourcing ?

« Crowd » en français c’est la foule et « sourcing », la recherche de source. Le crowdsourcing peut être défini comme étant la recherche d’idées, de connaissances, de solutions auprès d’un grand nombre de personnes. En quoi le crowdsourcing profite-t-il aux entreprises ? Définition simple du crowdsourcing En termes simples, le crowdsourcing est le fait de rechercher des connaissances, des idées, des services, des solutions ou des biens auprès de beaucoup de personnes. C’est une façon de voir au-delà de la capacité interne d’une entreprise ou d’une organisation en termes de recherche d’innovations et de solutions. On confie une problématique, un sujet, une activité à un groupe plus large composé de nombreux individus qui apporteront différentes solutions et idées. Obtenir de nouvelles idées « Deux têtes valent mieux qu’une ». C’est exact quand il s’agit d’innover ou de trouver des solutions à des problèmes complexes. Lorsqu’une communauté composée de centaines, voire de milliers de participants, cherchent des solutions, surgissent de nouvelles idées. Les projets qui s’appuient sur le crowdsourcing progressent rapidement. Vous pourrez même engager vos clients. Invitez-les à participer à la création et à l’amélioration des produits et services fournis par votre entreprise. L’innovation ne doit pas être considérée comme un processus unilatéral. Assurez-vous que vos clients sachent qu’ils tireront des avantages en participant. Amélioration de l’image de marque Beaucoup de personnes tels que les prospects, les clients, les partenaires commerciaux, les utilisateurs, les influenceurs… sont impliqués. Des échanges et des conversations auront lieu, facilitant le sentiment d’identité et d’appartenance à un groupe pour atteindre un objectif commun. Cela renforce également le lien entre la marque et les participants. Avoir un esprit ouvert avec les autres tout au long du processus d’innovation et de recherche de solutions augmente les chances d’obtenir de meilleurs...

Lire plus

Tendance marketing : tout sur la gamification

Comment le mécanisme des jeux peut-il être utilisé dans le marketing ? Parmi les tendances marketing d’aujourd’hui, la gamification est un moyen permettant d’engager, de motiver et de fidéliser les utilisateurs et les clients. De grandes entreprises comme Samsung et Nike ont déjà utilisé cette stratégie. Qu’est-ce que la gamification ? La gamification peut être définie comme étant un processus d’intégration des mécanismes de jeu dans le marketing, l’éducation ou tout autre secteur. C’est-à-dire qu’elle utilise comme dans les jeux, le principe de la compétition, le décompte des points, les règles du jeu, le statut et les récompenses. L’avantage majeur est que les gens associent l’activité à votre marque, ce qui fait qu’ils vont se sentir inclus. Cela peut également vous aider à créer une relation plus profonde avec vos clients. Un exemple simple de l’application de la gamification L’exemple le plus simple est celui des compagnies aériennes avec leur programme de fidélité. Air France a lancé le « Flying Blue program » qui permet aux voyageurs de gagner des miles et des points afin de profiter de certains avantages. Plus vous gagnez des points, plus votre statut s’améliore et plus vous obteniez des gains. Les programmes de fidélité des compagnies aériennes expliquent bien la gamification, dans le but de fidéliser leurs clients et les encourager à voyager. Les mécanismes de jeu utilisés dans la gamification En termes de gamification, on s’inspire des mécanismes de jeu en accordant des « Points » et en privilégiant la « Transparence ». Il existe également une « Montée en niveau » et des changements de « Statut » au fur et à mesure que l’on s’améliore. Les « Récompenses » sont indispensables, car ce sont des sources de motivation. La concurrence et la « Compétition » incitent les gens à surpasser les autres et à devenir meilleurs. Une « Communauté » d’utilisateurs et de clients se forme pour s’échanger des...

Lire plus

Faire appel à une entreprise de traduction pour booster son chiffre d’affaires

De nos jours, une présence internationale est presque incontournable pour les entreprises, y compris les PME. Il est de plus en plus fréquent de produire et de vendre à l’étranger, quel que soit son secteur d’activité. Dans ce contexte, maîtriser une ou plusieurs langues étrangères s’affirme indispensable. De plus en plus de professionnels font le choix d’externaliser la traduction de leurs contenus. Quels sont les avantages des agences de traduction ? Ces agences spécialisées fédèrent un important réseau de traducteurs expérimentés, bilingues ou trilingues. Elles peuvent donc proposer des services sur mesure aux entreprises qui souhaitent obtenir des traductions irréprochables dans un temps record, même en cas d’importants volumes. La grande variété des langues proposées permet de réaliser des projets multilingues de grande envergure, comme le développement d’un site Internet international ou l’édition de supports de communication et de brochures dans différentes langues. L’agence de traduction peut se démarquer par des prestations de qualité dans les domaines de la traduction simple ou assermentée, de l’interprétation et de la relecture/correction. Grâce à son studio de PAO, il est possible de réaliser de A à Z des documents multilingues, de la traduction à la mise en page. Comment fonctionne un service de traduction ? Le tarif est déterminé en fonction de la typologie des contenus, de leur complexité et du volume à traduire. Il est possible d’envoyer une demande de devis en détaillant les caractéristiques du projet. Une fois le contrat validé, le ou les traducteurs effectuent la prestation dans le respect des délais prévus. L’agence de traduction Tradutours, active depuis 1975, a reçu la certification ISO 9001-2015 qui garantit la qualité du travail effectué dans les domaines de la traduction, de la correction/relecture et de l’interprétation. Les entreprises qui font appel à une agence de traduction certifiée peuvent considérablement améliorer leur image de marque à...

Lire plus

Réussir sa communication B2B : comment procéder ?

Le fait de communiquer avec des professionnels inclut des critères différents en termes de B2C. Toutefois, établir des règles standards n’est pas de rigueur : cela pourrait effacer le côté humain dans le domaine ainsi que toutes les opérations. Afin d’exceller dans ces activités, cet article permet de découvrir quelques astuces ! Éviter les préjugés Les termes « communication B2B » sont souvent synonymes de relations conventionnelles. Cela impacte dans le langage, les systèmes d’informations et la précision des données. Il importe de rappeler que tous ces éléments sont nécessaires dans la communication interentreprises. Toutefois, ils ne doivent pas toujours être si stricts. Il est tout à fait possible d’appliquer une attitude créative. En la matière, on peut même recourir à un peu d’humour. L’essentiel, c’est de pouvoir passer un message clair. Se mettre dans la peau de la cible En termes de marketing B2B, il faut adopter des buyers persona ou les portraits des cibles. Comme il a été cité plus haut, procéder à une communication créative peut être possible. Néanmoins, il ne faut pas oublier le caractère professionnel de la mise en relation. Les campagnes doivent être orientées vers la résolution des problèmes fréquemment rencontrés. Elles peuvent également être des conseils pratiques ou la promotion de l’entreprise. Centrer la communication au facteur humain Chaque entreprise est composée de différentes personnes. Ainsi, il est possible d’humaniser la communication avec les autres professionnels tout en donnant un caractère plus sociable aux relations. Dans la pratique, cela peut se concrétiser par les articles de blog, relatant les expériences d’avant, ou des interviews… En outre, il se peut d’avoir de simples employés comme ambassadeurs sur les réseaux sociaux. Le client est toujours conscient qu’il communique avec des personnes ou une...

Lire plus

Des idées pour ajouter le web-to-store dans votre stratégie marketing

Le concept Web-to-store permet de créer de meilleures opportunités de revenus ainsi qu’une nouvelle relation entre les clients et les marques. Les marketeurs sont vivement encouragés à inclure le web-to-store dans leur stratégie marketing multicanal. Voici des idées qui pourraient être mises en œuvre efficacement par les marketeurs en manque d’inspiration. Le service « cliquez et ramassez » Le « click-and-collect » est une stratégie de plus en plus utilisée par les entreprises qui offrent à leurs clients la possibilité de prendre en magasin les produits qu’ils ont achetés sur Internet. Pour que le « click-and-collect » offre une entière satisfaction aux clients, il est indispensable de les fournir de meilleurs services afin de faciliter et rendre plus rapide la collecte des produits. C’est pourquoi la plupart des entreprises prévoient des caissiers ou des employés dédiés à ce service pour recevoir les clients et préparer les produits à l’avance. Géolocalisation des produits et la prise de rendez-vous Si les localisateurs de magasins répertorient uniquement les points de vente situés à proximité, la géolocalisation du produit fournit au client potentiel des informations précises sur la manière de trouver un produit. Elle répertorie les magasins à proximité vendant réellement le produit souhaité. Dans le concept de web-to-store, la prise de rendez-vous en ligne est aussi une solution efficace pour donner une dimension humaine dans la relation avec les clients. Elle fonctionne surtout avec les marques de luxe et les sociétés de services. Digitaliser les points de vente et offrir des promotions Les bornes automatiques de MacDo où l’on peut passer des commandes et payer ses repas ou encore la création du site internet « manouvellevoiture.com » par le Groupe Dubreuil qui permet de contrôler les voitures d’occasion en réalité virtuelle. Ce ne sont que des exemples qui permettent d’illustrer l’importance de digitaliser les points de vente. Et en plus de tout cela, vous pouvez ajouter des offres promotionnelles (bons d’achat, vente privée…) permettant de stimuler la visite des clients à la...

Lire plus

Créer l’identité de sa marque

La plateforme de marque sous-entend son identité, un document qui atteste son existence. Cette instauration détermine l’entreprise ainsi que ses aspects majeurs. Cela l’aide à se démarquer durant toute sa durée de vie. D’autant plus que cette appellation le différencie des autres opérateurs dans le domaine. Les raisons Avoir une plateforme de marque constitue un atout management non négligeable. Cette éventualité tend à diriger la société dans la bonne voie et focalise les actions concernant la marque. Les points importants d’une quelconque information vont mieux passer. Ces directives sont autant destinées aux collaborateurs que par les prestataires et les partenaires. La plateforme joue un rôle déterminant dans les décisions prises et chaque stratégie. Dans sa quête, une entreprise doit redorer ou concevoir son image. Les étapes à suivre Au premier abord, il faut cerner l’identité de l’entreprise. Cette dernière est définie par les axes de développement et débute par la mission, la vision et les valeurs. Une identité se bâtit par le constat de sa place pour aboutir à un renforcement de la marque dans les prises de décision importantes. Par la suite, la marque s’impose et assoit petit à petit sa notoriété en prenant un certain positionnement. Ainsi, il faut cerner les cibles, revisiter les promesses faites aux acheteurs, prôner les bienfaits alloués par la marque… D’autres étapes importantes Afin de percer sur le marché, avoir un Moodboard s’avère indispensable. Ce concept est constitué d’éléments visuels et graphiques. Il relate l’image réelle de la marque, pouvant être dynamique, formelle ou fantaisiste. Ce concept doit être adapté aux normes souhaitées par les clients. Dans cette optique, chaque détail compte : les couleurs, les mots utilisés, la forme, les graphiques… En outre, une marque doit avoir une charte graphique bien déterminée. Cet outil sous-entend les techniques de communication...

Lire plus