Découvrir le métier de sertisseur

Le sertisseur est un spécialiste qui travaille sur les pierres précieuses après leur polissage, en examinant la monture et en déterminant leur position. Le but étant de fixer correctement la pierre sur le bijou. Découvrez dans cet article ce qu’il faut savoir sur ce métier ainsi que les formations nécessaires pour devenir sertisseur.

Quelles sont les principales fonctions d’un sertisseur ?

Le rôle du sertisseur consiste à sublimer un bijou en utilisant des pierres précieuses. Ce travail de joaillerie nécessite beaucoup de précision. Un technicien sertisseur peut travailler avec un bijoutier-joaillier. Il se sert d’un cahier de charge comme base afin de savoir le type de pierre et la quantité à utiliser. Le bijou peut être une bague, un diadème, un bracelet, etc. Quant au processus, le sertisseur enchâsse les pierres en les fixant sur une poignée, le protège grâce à un ciment sertisseur et fini par le sertissage.

Les compétences pour devenir sertisseur

Pour exercer le métier de sertisseur, il faut d’abord connaître les caractéristiques des pierres précieuses et fines. La maîtrise des appareils de sertissage est également indispensable. Un sertisseur doit aussi être minutieux, passionné et rigoureux. Il doit faire preuve de réflexion, d’analyse et de créativité, tout en étant habile de ses mains. Le sens de l’esthétisme est par ailleurs également recommandé.

Quelles formations suivre ?

Pour devenir sertisseur, un CAP en Art et technique de la bijouterie-joaillerie, parcours bijouterie sertissage, est recommandé ainsi qu’un Brevet des Métiers de l’Art ou BMA art du bijou option bijouterie sertissage. Quant aux débouchés, le domaine de la bijouterie connaît une forte concurrence et des mutations du fait de l’arrivée des maisons de luxe et grandes distributions.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *