Quid du métier de lapidaire

Le métier de lapidaire consiste à travailler des pierres précieuses colorées, comme le rubis et l’émeraude, ainsi que des pierres non précieuses. L’objectif est d’obtenir à chaque fois une pièce unique. Le lapidaire élimine donc les imperfections afin de mettre en valeur la rareté et l’éclat de ces pierres.

Quelles sont les missions du lapidaire ? 

Pour accomplir ses tâches, le lapidaire coupe, taille, façonne et polit la pierre. Il prépare ensuite le métal à la fusion. Le polissage des pierres et la fixation des métaux par électrolyse peuvent générer des fumées toxiques. Il convient donc de prendre des précautions et de respecter les instructions. L’utilisation de gants et de masques en est un exemple.

Les compétences nécessaires pour être lapidaires

La familiarité avec les métaux précieux et semi-précieux est la première qualité nécessaire pour un lapidaire. Il convient par ailleurs de noter qu’un bon lapidaire se doit de faire preuve de créativité et de polyvalence en utilisant des techniques de dessin d’art. Les vues agrandies peuvent également être utiles. Comme certains dessins sont réalisés en 2D ou en 3D, les lapidaires devraient utiliser des logiciels spécifiques. Certes, la précision et la rigueur sont importantes.

Les formations pour être lapidaire et le côté professionnel du métier

Pour devenir lapidaire, il est possible de suivre plusieurs formations, dont le CAP en Production lapidaire, le CAP en Techniques et arts de la bijouterie-joaillerie et le BMA Art du Joyau et du Bijou. En ce qui concerne l’emploi, les lapidaires travaillent généralement en atelier. Après quelques années d’expérience, un lapidaire peut devenir chef de production ou chef d’atelier. Le salaire dépend principalement de la clientèle et de la taille de l’entreprise.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *