Le métier de couvreur

Le couvreur contribue de la construction en s’occupant de la couverture et de l’isolation d’un bâtiment. Il entretient et procède aux réparations au niveau du toit. Ses matériaux utilisés peuvent être des tuiles, des ardoises ou du zinc. Cet article a été développé afin de mieux connaître ce métier. Les rôles et missions Le couvreur occupe une fonction primordiale : il met les personnes à l’abri des intempéries. Il recouvre la charpente avec différents matériaux. La couverture constitue le premier élément qui protège chaque construction. Un toit défectueux peut rendre la charpente pourrie. Par la suite, la maçonnerie sera également affectée. Au final, il se pourrait que la bâtisse s’écroule. Par ailleurs, il est à souligner qu’une bonne couverture garantit la longévité d’un bâtiment. Les prestations Un couvreur procède souvent à la pose d’une nouvelle couverture et à l’entretien de celles déjà installées. Il intervient toujours en cas de fuites, pour le ramonage et le démoussage. Son travail nécessite de l’expérience. Il doit connaître les effets et la manifestation des phénomènes physiques. Comme avec la capillarité, il se doit de savoir comment l’eau peut remonter. Ses prestations sont également variées, incluant l’installation de nouveaux matériaux, le faîtage, la rénovation… Les connaissances requises Être couvreur demande différentes compétences. Ce professionnel doit connaître tous les matériaux et les techniques de couverture. Il sait se placer par rapport au vent et la pluie ; il doit avoir des connaissances sur les climats et les usages des différentes régions. Des aptitudes en géométrie sont également de rigueur, tout comme le fait de savoir dessiner et de tracer. Le couvreur sait couper l’ardoise et prendre les relevés de pentes. Il est habile et supporte les travaux en...

Lire plus

Les garde-corps extérieur en aluminium

Terrasses, balcons, fenêtres, portes-fenêtres, mais aussi escaliers : autant d’espaces à sécuriser par un garde-corps, ce qu’on appelle, dans le langage courant une balustrade. Ces garde-corps remplissent un double rôle dans une villa ou un pavillon : tout d’abord protéger les personnes de tout risque de chute en retenant les corps et en permettant de se tenir, mais aussi contribuer à l’esthétique d’ensemble de la construction. Les garde-corps extérieurs en aluminium ont d’autant plus la cote aujourd’hui qu’ils sont sécuritaires et décoratifs.   Les avantages d’un garde-corps extérieur en aluminium L’aluminium s’est imposé ces dernières années comme le matériau de choix pour la réalisation des garde-corps d’extérieur. Il présente en effet de nombreux avantages. Tout d’abord la durabilité. Les garde-corps en aluminium ne rouillent pas et sont très faciles à entretenir, puisqu’il suffit d’un coup d’éponge et d’eau savonneuse pour leur rendre leur éclat. Ils constituent donc une alternative idéale aux anciennes balustrades en fer forgé qu’il fallait continuellement repeindre. Les garde-corps extérieurs en aluminium présentent de multiples avantages, longévité, entretien minimum, esthétique…Faciles à mettre en œuvre, ils permettent des adaptations sur chantier grâce aux nombreux accessoires réglables et raccords d’angle. Les pièces qui seraient endommagées peuvent également être remplacées sans qu’il faille démonter l’ensemble de la balustrade, la conception des garde-corps extérieurs en aluminium étant modulaire et réalisée par assemblage mécanique.   Garde-corps extérieurs : une grande variété de formes, de designs et de couleurs Les garde-corps extérieur en aluminium peuvent aujourd’hui être thermolaqués, un traitement à haute température qui assure leur longévité et qui permet de leur donner la couleur souhaitée. On est donc loin de devoir se contenter du gris anodisé de l’aluminium, souvent utilisé par le passé. Aujourd’hui le garde-corps extérieur en aluminium s’harmonise donc à la teinte de la façade, et permet aussi si l’on préfère, de jouer sur les contrastes. Le mieux est de consulter le catalogue des couleurs RAL pour choisir sa teinte préférée. L’usinage de l’aluminium a connu ces dernières années d’énormes progrès, qui permettent de proposer aujourd’hui des garde-corps extérieurs esthétiques et design. L’alliance des matériaux est souvent de mise pour le garde-corps extérieur d’une villa : aluminium et verre transparent, teinté ou opale, par exemple, mais aussi aluminium et lisses en inox, ou encore aluminium et tôle découpée au laser. Cette dernière option permet de réaliser de délicats motifs, très tendance. Les garde-corps extérieurs ont non seulement un rôle sécuritaire mais également architectural....

Lire plus

À quoi sert le joint de fractionnement ?

Lors de travaux, le joint de fractionnement est réellement indispensable dans la fortification et la finition de l’installation. Rôle d’un joint de fractionnement Le joint de fractionnement joue un rôle d’anti-fissure. En effet, après avoir posé un plancher chauffant avec la chape, il peut arriver que les mortiers et les bétons d’enrobage se contractent progressivement. On remarque alors l’apparition de potentielles fissures. Pour réduire, et même empêcher ces modifications, il convient d’utiliser ces types de joints. Si ces joints ne sont pas posés sur des parties délicates, des fendillements apparaîtront. Il s’agit par ailleurs d’un mouvement qui peut aussi contaminer le revêtement du sol. Les dégâts peuvent être considérables avec un revêtement scellé ou collé. De manière plus précise, un joint de fractionnement a pour rôle d’absorber et de compenser les mouvements des revêtements de sol, de la chape et du mortier. Il rend les découpes plus discrètes, ce qui permet d’offrir plus d’esthétisme. Outre cette fonction anti-fissure, le joint permet aussi de marquer les zones distinctes se situant dans une pièce identique. L’absence ou le manque de joints fragilise le revêtement, le rendant ainsi facile à détacher et à briser. Ils corrigent également le garnissage des surfaces dans les endroits réduits. L’on peut également compter sur eux pour assimiler les ondes sonores des divers chocs et des charges élevées. Le site www.vedafrance.com propose toutes sortes de joints.     Que savoir sur la pose de ce type de joint ? À chaque pièce correspond un réseau chauffant ! Il convient également de noter que : – le respect de l’épaisseur minimale des joints est primordial. Elle est d’environ 5 mm ; – les joints sont également utilisés au niveau des seuils des portes, notamment lorsqu’il y a une suite du revêtement dans une seconde pièce ; – pour bénéficier d’une parfaite pose, veuillez disposer les joints sur une hauteur d’au moins 3 cm ; – pensez à toujours solliciter un avis technique lorsqu’il s’agit d’une chape fluide… etc...

Lire plus

Protéger les joints de dilatation coupe-feu

  Lors d’un incendie, il est indispensable de limiter et surtout retarder la propagation du feu. Les joints de dilatation et joints de compartimentage coupe-feu doivent pouvoir résister à la chaleur et aux flammes. Leurs performances en la matière sont régies par un ensemble de normes parmi les plus strictes dans le bâtiment, en particulier la norme de classement NF EN 13501-2 de mai 2004 et la norme d’essai EN 1366-4 de novembre 2006. Spécialiste de la protection feu passive, Nullifire propose différentes solutions techniques, parmi lesquelles des bourrelets coupe-feu. Pourquoi utiliser des bourrelets et tresses coupe-feu Nullifire ? Capables de résister à la chaleur et aux flammes jusqu’à 240 minutes, le bourrelet coupe-feu Nullifire FJ203 permet la réalisation de joints de dilatation dans le bâtiment, entre les éléments maçonnés. Les performances du bourrelet FJ203 le destine plus particulièrement à la protection passive au feu des ERP (Etablissement Recevant du Public), comme les hôpitaux, les écoles, les établissements hôteliers ou encore les parkings et les aéroports. Ils se révèlent également incontournables dans les bâtiments des sites sensibles, comme les centrales nucléaires ou les usines chimiques. Les bourrelets et tresse coupe-feu Nullifire répondent aux exigences de la norme NF EN 13501-2 et peuvent servir à l’étanchéité de différents types de joints. Faciles à découper et à mettre en œuvre, ces bourrelets coupe-feu ont une capacité de mouvement allant jusqu’à 20%. Produits complémentaires au bourrelet coupe-feu Le FJ203 est employé avec la colle FO142/F0143, qu’on applique sur les lèvres du joint pour assurer le maintien du bourrelet. Une fois inséré, le bourrelet peut être recouvert de mastic intumescent FS703 destiné à être...

Lire plus

Pourquoi privilégier un mastic de qualité pour la pose de ses fenêtres ?

Le mastic pour fenêtre se présente sous la forme d’une pâte plastique à base d’ingrédients synthétiques et naturels. Doté de différentes qualités mécaniques, valorisé par certains pigments pour lui donner une teinte spécifique, il présente des avantages esthétiques mais aussi pratiques pour calfeutrer, isoler, sceller, étanchéifier, réparer et jointer plus facilement des éléments de maçonnerie, vitrerie et menuiserie.  Le mastic pour fenêtre : son rôle et ses avantages Dans la pose d’une fenêtre le mastic est très utilisé. Sa composition a largement évolué depuis les années 1960’s et il est aujourd’hui commercialisé sous différentes formes : en poche ou en cartouche à insérer dans un pistolet pour une précision accrue. Il est employé en construction et en rénovation. En maçonnerie, le mastic est principalement employé pour remplir des joints et assurer une parfaite stabilité aux matériaux de différentes natures. En vitrerie, il aide à stabiliser les carreaux des fenêtres et à les sceller aux cadres en bois, PVC ou aluminium. Il permet aussi une parfaite étanchéité à l’air et à l’eau. En menuiserie, colmate les fissures les fissures et autres défauts du bois en favorisant une parfaite adhésion de la peinture ou de la lasure. Les mastics silicone innovants à l’instar du mastic pour fenêtre FA101 assurent la réalisation des joints périphériques entre la menuiserie et la maçonnerie et les joints de dilatation entre les éléments béton mais s’applique aussi sur de nombreux autres supports courants du bâtiment comme l’aluminium anodisé, le PVC, le verre et les surfaces émaillées.   FA101, un mastic fenêtre efficace Le mastic pour fenêtre dispose de nombreux avantages qui facilitent le travail des professionnels. D’un faible coût et d’un bon rapport qualité prix, il permet de rentabiliser la pose de fenêtres, portes et de tout autre élément de menuiserie. Le FA101 est également doté d’un traitement antifongique qui permet de l’utiliser dans tout local sanitaire. Breveté et labellisé SNJF Façade et Vitrage 25 E, il est apprécié pour sa facilité d’utilisation, sa résistance aux intempéries et aux UV, sa longévité. 100% silicone, il dispose d’une haute élasticité durable et d’une excellente adhérence sur un grand nombre de supports. Important : il est non corrosif pour les métaux et il est d’une très grande facilité d’extrusion. Ce mastic haut de gamme est en plus respectueux de la santé des utilisateurs puisqu’il est classé A+ en ce qui concerne les émissions de gaz nocifs dans l’air intérieur.  FA101 est commercialisé par illbruck, fabricant et fournisseur au service des professionnels installé depuis plus de 60 ans. La marque a su se démarquer en alliant qualité des produits et conseils personnalisés à destination des artisans et des acteurs du bâtiment en...

Lire plus

Ponceuses à bande: la puissance au service de la performance

Parmi les différentes sortes de ponceuses électriques qu’il existe, les ponceuses à bande sont les plus puissantes. Elles permettent un décapage rapide et efficace de tous types de surfaces et se distinguent des autres ponceuses par leur capacité d’enlèvement de matière très élevé. Les différentes utilisations d’une ponceuse à bande Les ponceuses à bande sont dotées d’un papier de verre tendu entre 2 rouleaux. Elles permettent un décapage puissant de grandes surfaces en bois, en métal ou en plastique. Cet outil électroportatif est lourd et encombrant. Peu employé pour les finitions, il convient parfaitement au dégrossissage de pièces comme des parquets ou des cloisons en bois, mais aussi des plaques en métal. Cet outil est utilisé pour mettre à nu tous styles de matériaux peints. Il permet également de modeler le bois et de le raboter. Certains modèles de ponceuses à bande sont équipés d’un variateur électronique qui permet de régler la vitesse de défilement de la bande. Ce système est très utile pour adapter le ponçage à la surface travaillée. Il permet ainsi de bénéficier d’une puissance réduite pour les matériaux sensibles à l’échauffement comme le plastique. Il existe également des modèles de ponceuses à bande munies d’un cadre de ponçage pour effectuer des travaux plus précis. Enfin, certaines ponceuses à bande peuvent être montées en stationnaire grâce à un support et ainsi faire office de ponceuses d’atelier. Les particularités d’une ponceuse à bande La puissance d’une ponceuse à bande en fait un outil réservé au décapage grossier, contrairement aux autres ponceuses adaptées aux travaux de finition. Ses performances élevées la rendent très efficace sur de grandes surfaces et en font la ponceuse la plus appropriée au ponçage d’un parquet ou d’une cloison. L’encombrement élevé et la maniabilité restreinte d’une ponceuse à bande oblige l’utilisateur à manipuler cet outil à 2 mains, sans exercer de pression. Lorsqu’elle est utilisée à l’horizontal, seul le poids de la ponceuse suffit à effectuer le travail. Le décapage de petites pièces n’est donc pas réalisable avec ce type de ponceuse. Autre particularité de ce type de ponceuse, la grande quantité de poussière émise lors du décapage. C’est pourquoi tous les modèles sont équipés d’un système de récupération de poussière afin de préserver la santé de l’utilisateur. Enfin, contrairement à une ponceuse excentrique ou un ponceuse vibrante, la ponceuse à bande exige des mouvements d’avant en arrière exclusivement, dans le sens des rainures du bois, afin d’en préserver son aspect. Profitez de l’expérience et du savoir-faire de HM Diffusion pour trouver la ponceuse qu’il vous faut parmi un large choix de ponceuses à bande, ponceuses excentriques ou encore ponceuses...

Lire plus