Tout savoir sur la géomembrane

Une géomembrane est une membrane d’étanchéité artificielle utilisée pour pallier les pertes d’eau dues à des infiltrations ou pour éviter que les polluants ne pénètrent dans le sol. Elle dépend de la norme AFNOR NP 84-500.

Composition et usage

Trois types de matériaux de base sont utilisés.

  • Thermoplastiques : polyéthylène haute et basse densité (PE-HD et PE-LD), very flexible polyéthylène (VFPE), polypropylène (PP), polyéthylène chloré, polychlorure de vinyle souple (PVC)… ;
  • Élastomères : copolymères d’isobutylène et d’isoprène, terpolymère éthylène-propylène-diène, mélange PP+EPDM, polyéthylène chlorosulfoné ;
  • Bitumes modifiés aux polymères ou non : copolymères styrène-butadiène, éthylène-acétate de vinyle.

Ces produits sont utilisés dans le génie civil en raison de leur minceur, de leur souplesse et de leur étanchéité à tous les liquides même dans le cas de sollicitations de service.

Actuellement, les produits d’une épaisseur inférieure à un millimètre et les produits dont l’étanchéité est obtenue via un matériau argileux ne sont pas qualifiés de géomembranes.

Conditionnement et domaines d’emploi

Généralement, les géomembranes se présentent sous la forme de rouleaux pouvant osciller de 1 m par 10 m (géomembranes bitumineuses) à 7,5 m par 200 m pour les modèles en polyéthylène, par exemple.

Elles s’utilisent dans le bâtiment, le génie civil, les industries, l’agriculture et l’environnement. Elles servent à l’étanchéité des bassins d’eau, des retenues collinaires, des bassins de rétention anti-pollutions et des murs enterrés. Elles constituent une barrière active des casiers de déchets et de stockage et sont appréciés pour le confinement des déchets liquides.

Durant la réalisation d’un ouvrage qui nécessite une géomembrane, le matériau et son épaisseur sont choisis suivant la nature du support (terrain argileux, béton…), le produit qui est en contact (eau, produits chimiques, hydrocarbure…) et la vocation de l’ouvrage (rétention temporaire ou permanente, confinement…).

Ces matériaux sont souvent thermo-soudables pour effectuer des joints fiables et de bonne qualité.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *