Cordonnier : un métier artisanal fleurissant

De nos jours, la cordonnerie traditionnelle est laissée pour compte au détriment des grandes industries avec leurs machines de haute technologie.Et pourtant, d’antan, il s’agissait d’un métier de prestige apprécié de tous. Nombreuses maroquineries, chaussures en cuir et sacs à main de grandes marques sont exécutés à la main, et c’est ce qui fait leur force de séduction et leur prix. La cordonnerie n’est pas un métier facile. Cependant, il est plaisant à faire lorsque vous avez la fibre artistique.

Le métier de cordonnier c’est quoi ?

Le cordonnier est un artisan qui effectue des travaux de cordonnerie traditionnelle. Il entreprend aussi des travaux de réparation de maroquinerie et tout ce qui touche de près ou de loin l’usage du cuir. En général, il travaille à la main, mais avec l’évolution du métier et des industries, l’ouvrier utilise maintenant des machines. Un cordonnier peut travailler à son compte et recevoir des clients dans son magasin ou son atelier, mais peut également travailler dans une usine de chaussures ou de maroquineries industrielles.

Quelles formations pour devenir un cordonnier professionnel ?

Pour exercer le métier de cordonnier, il faut passer par deux C.A.P, c’est-à-dire des formations certifiantes qui vous permettent de travailler librement à votre compte ou en industrie. Il s’agit premièrement du C.A.P. Cordonnerie Multiservice. Ce dernier embarque tout le B.a.-ba du métier, notamment les travaux de cordonnerie traditionnelle, le raccommodage de maroquinerie, de sellerie et de bourrellerie, ainsi que la reproduction de clés. Pour ce qui est de la seconde formation, il s’agit du C.A.P. Cordonnier-Bottier, l’initiation à l’art de la création des différents types de chaussures en cuir. L’apprentissage dure au minimum 2 ans. Cependant, cela dépend de la spécialisation que vous souhaitez.

Le salaire de l’artisan

Le revenu d’un cordonnier dépend de son statut, libéral ou en industrie. Pour un jeune artisan débutant travaillant à son compte, il peut avoir un revenu compris entre 1 500 et 2 000 € par mois. En revanche, en tant que salarié débutant, il est payé généralement à hauteur du SMIC, soit 1 200 €/mois. Bien sûr cela dépend de l’entreprise et de son niveau. Dans les deux cas, être cordonnier est un métier qui paie et qui est pérenne.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Services pro | Mag Auto Moto | Le Boudoir de la Mode